Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

awans-memoire-et-vigilance.over-blog.com

awans-memoire-et-vigilance.over-blog.com

Site relatif au devoir de mémoire. Concerne la FNC, la FNAPG et la CNPPA pour AWANS, BIERSET. Concerne les combattants, les résistants, les prisonniers, la guerre, l'armistice, la libération. Reportages sur les commémorations, les Monuments aux Morts, la Fête Nationale. Discours 11 novembre, 21 juillet et autres.


AWANS: Hommage à Teofiel LAMENS ( la famille LAMENS était présente )

Publié le 19 Novembre 2018, 17:23pm

AWANS

Commémoration de l'Armistice

le 4 novembre 2018.

 

 

Cette année, la section locale de la Fédération nationale des Combattants avait choisi le dimanche 4 novembre pour célébrer le centième anniversaire de l'Armistice.

Selon une tradition bien établie, la commémoration a débuté par un hommage à la stèle de Teofiel LAMENS, dans les campagnes de FOOZ.

La famille LAMENS était présente et nous a accompagnés tout au long de la matinée, jusqu'à la réception à la Maison Communale d'AWANS.

Teofiel LAMENS était un éclaireur du Fort de LONCIN. ce qui veut dire qu'il était chargé de parcourir les campagnes environnantes  et de faire rapport à sa rentrée au Fort sur les mouvements de troupes qu'il aurait pu observer. C'était le 14 août 1914.

Bien sûr, il n'était pas question d'effectuer cette mission en uniforme. il était donc revêtu de vêtements civils. Et tout ce qui aurait pu faire apparaître son appartenance militaire était absent, notamment ses papiers militaires te sa plaque.

Il était également dépourvu de papiers d'identité civils: on airait trouver anormal qu'un civil domicilié assez lopin se promène à pied dans les campagnes. D'autre part, à l'époque, les gens n'avait guère l'habitude contrairement à nous de porter sur eux leurs documents d'identité.

Malgré ces précautions, il fut repéré par les allemands et fusillé sans autre forme de procès. Le commandant du Fort de LONCIN signale d'ailleurs dans son rapport journalier - le dernier puisque le Fort explosa le 15 août- qu'un de ses éclaireurs n'était pas rentré.

Il fut enterré au cimetière de FOOZ comme "Inconnu". Mais le Bourgmestre de FOOZ de l'époque prit la précaution d'en établir une description détaillée tant physique que des vêtements. de telle sorte qu'en 1919, son identification fut grandement facilitée. On put établir que le civil "Inconnu" enterré au cimetière de FOOZ était Teofiel LAMENS. Restait alors à faire avaliser ce fait par les autorités judiciaires, ce qui prit un certain temps.

Une stèle fut érigée à l'endroit où le drame se produisit.

Les représentants de la famille LAMENS ( de Saint-Trond ) nous ont fait l'honneur et le plaisir de'être présents et de nous accompagner toute la matinée. Ce qui nous a valu d'entre chanter La Brabançonne dans se version néerlandaise.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents